Accélérer la migration des applications dans le Cloud

Le cabinet Markess International vient de mener avec le concours de Completel une étude dont l’objectif consiste à s’attacher entre autres à mieux appréhender le niveau de pénétration du cloud computing par sous-segment de marché, la nature des projets et les freins/bénéfices associés. Elle étudie également les écosystèmes d’acteurs en place et les rôles de chacun sur la chaîne de valeur ainsi que les perspectives de développement du marché au cours de 24 prochains mois.

Dévoilée le 23 octobre au cours du Salon Cloud & IT Expo, l’étude souligne trois éléments clefs témoignant de la confiance des entreprises dans les applications dans le cloud. Les solutions SaaS sont de plus en plus utilisées en remplacement d’applications existantes, pour près de deux décideurs sur trois. Les niveaux de services délivrés sont jugés performants par les décideurs. Enfin, 95% des décideurs interrogés estiment que les gains sont assurés avec les solutions SaaS.

L’étude multi-clients de Markess International est intitulée : « Accélérer la migration des applications dans le cloud : assurer et maîtriser qualité de service, sécurité & confidentialité, performance et intégration à l’existant ». Elle laisse apparaître que près de deux décideurs sur trois (dirigeants, directeurs, managers…) indiquent recourir à des solutions SaaS (Software as a Service) en remplacement d’applications existantes. Les solutions SaaS utilisées couvrent des périmètres fonctionnels variés, aussi bien pour les solutions en place que pour celles en projet, avec toujours une prédominance des applications liées à la gestion des ressources humaines (recrutement, paie, gestion des compétences et des talents, e-learning…), à la relation client et à la gestion commerciale ou à la collaboration (messagerie, agenda partagé, conférence web…).

Les solutions SaaS utilisées se positionnent de plus en plus sur des périmètres jugés stratégiques par les organisations. En effet, un décideur interrogé sur trois précise qu’elles viennent désormais remplacer des applications stratégiques ou cœur de métier de leur organisation. Cette affirmation valide la confiance que ces décideurs portent au mode SaaS, au même titre que d’autres approches plus classiques.

Les niveaux de services associés à l’utilisation des solutions SaaS en place sont jugés plutôt bons par les décideurs interrogés. Ainsi, une grande majorité d’entre eux indiquent des niveaux de performance élevés pour la disponibilité des applications SaaS, les temps de réponses (accès, traitements…), l’intégrité des données (altération, destruction…), la sécurité des accès ou la confidentialité sur les données gérées.
Ces bons résultats devraient rassurer les décideurs ne souhaitant pas utiliser de solutions SaaS puisqu’ils citent principalement parmi leurs craintes, des risques liés à la sécurité et à la confidentialité des données.

Même si 94% des décideurs interrogés indiquent que les solutions SaaS en place répondent partiellement ou en totalité à leurs besoins, il reste encore pour eux des points d’amélioration à réaliser. « L’évolutivité et l’adaptation aux besoins ou aux demandes de changement, l’intégration avec le système d’information existant ou le support restent encore des points faibles des éditeurs de solutions SaaS selon les décideurs interrogés lors de l’étude. » souligne Laetitia Bardoul, Analyste Senior, responsable de l’étude chez Markess International. Les capacités d’intégration des solutions SaaS en place restent par ailleurs un des principaux critères de choix de ces solutions, après la pérennité du prestataire et les capacités de réversibilité des données.

Enfin, près de 95% des décideurs interrogés indiquent avoir obtenus des gains via l’utilisation de solutions SaaS. Les premiers gains cités étant la facilité d’accès à ces applications, des gains de maintenance, en termes de coûts (logiciels et ressources matérielles) ou de facilité de mise en place et de test. De ce fait, plus de deux tiers de ces décideurs anticipent une hausse du budget dédié à l’utilisation d’applications SaaS d’ici à 2014. Les décideurs ayant sauté le pas sont prêts à étendre ces usages à d’autres périmètres fonctionnels. Le marché français des logiciels et services IT en regard s’en trouve d’autant plus dynamisé avec une croissance des marchés des services de cloud computing (IaaS/PaaS/SaaS) estimée à +16% par an entre 2012 et 2014 par Markess International.

Ce marché se professionnalise avec des prestataires offrant des garanties et des engagements de plus en plus précis en matière de qualité de service, de sécurité, de confidentialité, de localisation des données et de performance. Autant d’éléments qui devraient progressivement rassurer les entreprises et les administrations françaises sur la crédibilité, la pérennité et la valeur ajoutée de ces solutions.

La méthodologie suivie pour réaliser cette étude de plus de 150 pages de données détaillées repose sur des interviews réalisées de juillet à septembre 2012 auprès de 160 décideurs au sein d’entreprises privées et d’organisations publiques. Par ailleurs, 70 prestataires accompagnant les organisations dans leurs projets ont aussi été interrogés.
La synthèse de l’étude sera téléchargeable début novembre : http://bit.ly/markessREF_CLOUDMGT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s